La Lorgnette

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Théâtre d'intervention sociale

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, octobre 21 2015

Article de Paris-Normandie du 20/10/2015

__Dans le cadre de "Mémoire de quartier" à Neuville les Dieppe, une exposition a lieu à l'hotel de villa. Pour en savoir plus sur ce nouveau temps fort, lisez l'article ci dessous et ... allez voir l'exposition !

Article De Paris-Normandie__

Les immeubles prennent de la hauteur; vidéo sur le site de la ville de Dieppe

"Les immeubles prennent de la hauteur"

Voici la vidéo

Vous pouvez également revoir la vidéo "Circulez, y'a tout à voir "

Le Parc paysager s'anime, article de Paris-Normandie du 26 septembre 2015

L'action de Gilbert Rault continue comme jamais sur Dieppe. Pour connaître la uite des interventions de la Lorgnette, voici un article de Paris Normandie du 26/09/2015

Le parc paysager s'anime

mercredi, novembre 12 2014

Circulez, y'a tout à voir! : On en parle

Le samedi 8 novembre, sous un beau soleil, au val Druel.. La consécration sous le signe de la fête d'un beau et long travail!

Article dans Paris Normandie du 11 novembre

Vidéo sur le site de la ville de Dieppe |fr]

dimanche, octobre 26 2014

Gilbert Rault et la Lorgnette: "Circulez y'a tout à voir" ( mémoires de quartier ) s'associe au premier festival des gourmandises de Neuville le 18 octobre et du val Druel le 8 novembre

affiche_circulez affiche_circulez08

http://www.paris-normandie.fr/detail_communes/articles/1656418/region/une-journee-gourmande#.VEFNII1OJYc

En 2014, les « mémoires de quartiers » ont poursuivi leurs routes…

J’ai eu la chance de les accompagner cette fois encore, la troisième… avec la ville de Dieppe et nombre de ses services, avec un collectif de partenaires de terrain, avec les habitants jeunes et adultes…
Comment j’aborde le projet et cela depuis le début ?

…Je marche, beaucoup… Je coupe et recoupe les quartiers et leurs géographies… Je découvre les nouveaux et les futurs axes, ceux pour les véhicules ceux pour les piétons… J’imagine comment cela sera traversé, ouvert, désenclavé… Il m’arrive de rêver… Il m’arrive de me laisser porter par quelque utopie…

… Je parle beaucoup, aussi, avec les habitant(e)s… Quand on se rencontre, le sourire n’est pas rare, parfois on échange un mot ou deux… Quand le temps est possible, il arrive qu’on se raconte ce qu’on sent, ce qu’on voit,ce qu’on voudrait… ce dont on se souvient, ce qu’on pense pour demain…

… Je regarde beaucoup et j’écoute souvent… Un quartier c’est une réalité de vies individuelles, un quartier c’est une réalité collective, un quartier c’est une histoire qui s’écrit chaque jour…Quelle expérience de se poser ici ou là de ne plus bouger d’ouvrir toutes les fenêtres de ses propres sens…Ce n’est décidément pas pour rien qu’on dit « écouter battre le cœur de la ville. » Ce n’est pas qu’une image.

… Je respire profondément aussi…

J’aime sentir, en fonction du vent de mer ou de terre, en fonction de l’heure, celle du repas, (midi et ses odeurs de friture et de petits oignons !) celle du flux des voitures …

En 2014, ça creuse, ça retourne, ça construit et déconstruit, encore un peu partout, ça tractopelle, ça joue de la grue et du bull…

Une idée vient…

Un quartier, une ville, ce sont des tissages complexes de réseaux… fils et gaines pour transporter l’eau, l’électricité… Tuyaux, poubelles pour les évacuations… Routes et chemins pour les gens…

Lier, relier connecter, brancher… Tout cela est tellement humain et doit tellement servir l’humanité… Humain, humus ( terre en latin)… On enterre les réseaux matériels ils ressortent en eau claire au robinet, en électricité, éclairage et chauffage …

« pour mieux être, mieux vivre… ensemble »

Un quartier une ville ce sont également des réseaux de communications inouïs. Individuels, familiaux, sociaux, institutionnels…Vivre ensemble et en nombre, c’est une des choses les plus complexes et les plus incontournables… c’est la quête du début de l’humanité justement, ensemble pour se protéger, pour partager, pour inventer… » Pour tout ce qui fait espoir … » (pour cette fois on laissera le versant plus obscur de côté…)

Pour moi, un rénovation urbaine porte tout cela et je trouve que c’est une bonne idée qu’au-delà du matériel on offre à l’artiste un champ de liberté et d’imaginaire…

En 2014 donc, fort d’être ensemble, nous avons marché, parlé, respiré et inventé un événement-performance autour du sens de la communication. Avec plus de cent enfants de cours moyens, nous avons écrit environ 500 poèmes, textes surréalistes, textes pour se penser demain… Puis nous avons expérimenté des façons de les « dire »… Justement en utilisant des « réseaux de tuyaux »… Puis nous avons convié des adultes à « jouer » cette préfiguration avec nous… Honnêtement, quelles parties de plaisir, de magie et « d’émerveillance… » Puis…Il n’y avait plus qu’à ouvrir ce grand jeu aux quartiers, à le décliner avec les idées et réflexions de tous, à inventer des réseaux parallèles …

__Alors, les 18 octobre à Neuville et le 8 novembre au Val Druel, __ Les tuyaux seront partout, ils parleront et feront parler, ils traverseront des espaces un peu démesurés, sortiront de fenêtres, s’installeront dans les bib-ludo et ailleurs… Autour d’eux on valorisera la web-radio, la parole musicale, les téléphones tranches de vies…On « écrira-affichera-dira-lira » des réflexions pour aujourd’hui et demain…On inventera, en réel, l’histoire de jeunes facteurs messagers en patinette, on mettra les sens en émoi lors de parcours étranges et aussi en nous associant à un « festival des gourmandises », on sera au cœur de l’idée que la vie c’est un mouvement…

Ensemble et fier de l’être, c’est parfois possible et, l’art qui transforme, justement, peut y aider…

Gilbert Rault.

Les habitants du camp des graviers sont repartis avec leur livre

Il était une fois des gitans…. Texte de Sabiha ( 12 ans)

Il était une fois des gitans qui vivaient sur un terrain très sale et plein de graviers, et un jour, on leurs a proposé d’avoir des maisons. Nous étions tous d’accord et impatients de les avoir et quand j’ai écrit ce texte, nous étions le 13 décembre. Nous emménagerons peut être le 10 mars 2014, et j’ai de grands projets pour ma chambre, car toutes ces choses vont changer notre mode de vie…Nous avons vécu toutes ces années en caravane, c’est vraiment gentil de nous construire des maisons… Toute ma famille a vécu ces années sur ce terrain, et moi je vais peut être m’ennuyer de lui car j’y ai passé de bons moments. C’est là que j’ai fait mon dernier Noël 2013 et le prochain, je le ferai dans de meilleures conditions… Merci beaucoup pour cette maison, ce sera un grand changement dans ma vie !

Ce texte, écrit par une enfant du camp des graviers sert d'introduction et de présentation du livre élaboré à partir du travail de collecte des souvenirs des habitants du camp des graviers de Saint Etienne du Rouvray.

Une réception a été organisée au centre social de la Houssière de Saint Étienne du Rouvray le 25 juin 2014. Très vite c'est une belle fête qui s'est installée avec lecture de textes, groupe musical, danse et gourmandises... Les premiers concernés, ceux "du livre" étaient là, en famille et c'était émouvant d'être ensemble avec eux. C'était l'occasion pour l'équipe du "relais accueil des gens du voyage" de remettre, ( en présence d'amis, de personnalités de la CAF, de la CREA, du département et d'Hubert Wulfranc, maire de Saint Etienne) aux anciens habitants du camp des graviers. le livre et son CD : "des pas dans les graviers"... quelques lignes de la "préface du livre éclaire la démarche de ce qui a été une belle "aventure"...

" Ce livre, est la trace de moments partagés de janvier à juin 2014 entre des voyageurs en partance pour une maison, un artiste comédien, une photographe,et une intervenante du relais accueil...

...On a parlé, on a ri, on a fait des photos, on a été ému parfois pendant ces rencontres à se replonger dans les années - dix, vingt-vécues sur le terrain des graviers...

...Gilbert, le comédien a capté et mis en texte ce qui s'exprimait dans ces rencontres.

...Pomme Célarié a créé les photographies.

...Patricia a réalisé la maquette du livre.

...Pierre de "l'espace jeunesse" du Grand-Quevilly a enregistré les textes pour le CD avec les voix de Sabiha, de Nathalie et de Gilbert.

... Muriel et Gisèle ont porté le projet et pris soin des liens pour faire équipe..







livreSER

Gilbert a lu quelques extraits des textes écrits à partir des souvenirs des occupants du camp

livre_SER

LivreSER_3

Les photos de Pomme Célarié étaient exposées

livreser_famille

Chaque famille est repartie avec un livre et plein de souvenirs

Voici un texte écrit par Gilbert Rault qui donne un aperçu du livre :

Rat’s party !

C’est la Salsa des rats qui se sont invités au terrain des graviers !

Rat’s party !

Ils sont tous arrivés ils ont bien rigolés déjà un peu bourrés !

Rat’s party !

Rats des villes rats des champs rats d’égouts rats gadou L’orchestre a commencé !

Rat’s party !

Sur un rythme endiablé ils ont joués comme des fous pour un public en sueur !

Rat’s party !

Rat guitare rat batteur rat l’bol et rat chanteur décibels en majeur !

Rat’s party !

Et même les petits rats ont offert un ballet dynamique électrique !

Rat’s party !

Ca grignote ça boulotte ça joue de la quenotte et ça couine à tout va !

Rat’s party !

Maigrichons grassouillets courts sur pattes allongés on glousse on se trémousse !

Rat’s party !

Pour une histoire de fille une embrouille de caïds pour une eau trop acide !

Rat’s party

Coups de pattes coups de têtes morsures et saignements ça cogne dans tous les sens !

Rat’s party !

Le bal a mal tourné les voisins ont gueulés les flics sont arrivés !

Rat’s fini… Si on peut même plus rigoler !…

jeudi, novembre 21 2013

On parle de la viste des quartiers dans la Presse.

La visite des quartiers a commencé et connait un réel succès. En voici un compte rendu dans l'édition du 21 novembre de Paris-Normandie

N'hésitez pas à visionner également la vidéo qui rend bien compte de cette visite qui se fait en minibus.

http://www.paris-normandie.fr/article/dieppe/memoire-de-quartiers-ou-comment-redecouvrir-lhistoire-de-dieppe-video

Lisez également [l'article consacré à cet évènement dans les "Informations Dieppoises"''

http://www.lesinformationsdieppoises.fr/2013/11/19/des-visites-en-minibus-et-des-emissions-de-tv-a-neuville-et-au-val-druel/

dimanche, novembre 17 2013

Des gens, des pierres et tout le reste

Le dernier projet sur Dieppe dont "La Lorgnette" est partie prenante

Profitez des visites de quartier entre le 20 et le 30 novembre pour découvrir la Neuville et le Val Druel avec un autre oeil.

des gens

des gens2 __ __Dépèchez vous de réserver!

Des gens, des pierres

mardi, octobre 15 2013

On parle de Gilbert dans le dernier numéro du journal de bord d'octobre;

Journal de bord Octobre 2013

mercredi, mai 1 2013

Le dernier article du journal de bord de la ville de Dieppe sur le projet de Gilbert.

Un bel article sur l'action de Gilbert à dieppe.

jdb dieppe

dimanche, mars 24 2013

Représentations à Dieppe

Alors que gilbert Rault a joué "Le Petit garçon qui ne voulait pas mourit noyé" le Samedi 23 Mars dans le cadre de l'opération "Mémoires de quartier", une autre date est à noter dans agenda. En effet, une représentation de "Vertige." est programmée le Samedi 30 Mars à 14h30 à la Bibliothèque/Ludothèque du Val Druel.

Non seulement, il faut vraiment voir cette pièce écrite par Gilbert Rault, inspirée d'une collecte de souvenirs près des habitants de Tourville la Rivière mais, en plus, c'est GRATUIT!

Gilbert à Dieppe, les derniers articles de la Presse Dieppoise

enfants ecrivains

comme on nous parle

denis la rouille

dimanche, février 17 2013

Diaporama de la clôture de la saison d'escalier à Dieppe

Le 14 Février a eu lieu à Dieppe une fête de quartier qui clôturait la saison d'escalier que Gilbert Rault a coordonné. Vous pouvez consulter le diaporama de cette fête sur le site Internet de la ville de Dieppe en cliquant sur le lien ci dessous.

http://www.dieppe.fr/diaporamas/clo...

mardi, octobre 30 2012

Petites nouvelles en vrac

Depuis Septembre, nous recevons des télégrammes fréquents de la présence de la Lorgnette un peu partout en France et à l'étranger; en voici quelques extraits.

Septembre: le travail "Mémoires de quartier" avec la ville de Dieppe lance ses premiers feux. Gilbert rencontre les partenaires associatifs, les partenaires-ville et déjà grâce à toute cette dynamique, les premiers concernés par "Mémoires de quartier"; les habitants de Neuville et du Val Druel ont commencé à découvrir le projet .

http://www.dieppe.fr/actualite_generale/memoire-s-de-quartier-1590

Dieppe

Dans le cadre de "Saisons d'escaliers" à Neuville, une séance du " Petit garçon qui ne voulait pas mourir noyé." a eu lieu à la chapelle Notre-Dame de Bonsecours, un lieu cghargé d'émotions pour un spectacle plein d tendresse. Le public était au rendez-vous, Public qui nous avait déjà reçu dans les halls d'entrée des immeubles, ("Rêves d'escaliers") et chez l'habitant ("vertiges").

Octobre: C'est à Limoges que la Lorgnette s'exerçait au périlleux exercice d'accompagner la reprise d'un spectacle d'un cie Jeune public; la cie Fée d'hiver en résidence au théâtre de la Marmaille (Cie O Navio). Une occasion pour Gilbert de retrouver un complice en la personne du directeur du théâtre Alban Coulon qui mène, avec son équipe, un projet Jeune Public exemplaire.

Grosse patate

A ce sujet, c'est à la fin du mois d'Octobre qu'Alban a présenté à La Scène Nationale de Dieppe son spectacle "OTTO", un petit chef d'oeuvre capable de d'emmener dans l"Histoire, une salle comble.

Du 17 au 20 octobre,,Piere Olingue, photographe, a lancé sous l'égidede La Lorgnette et dans le cadre des "Mémoires de quartier" l'opération "Vue de ma fenêtre". Les habitants du quartier du Val Druel et de Neuville ont photographié eux-mêmes ce qu'ils voient de leur fenêtre et ce qui peut-être sera modifié à la suite des programmes de rénovation urbaine.

http://www.pierreolingue.com/

Pendant cette même période, Praline Gay-Para, conteuse, a mené un travail de collectage de mémoire sur les deux quartiers (4 séances qui ont permis d'entendre plus de 35 participants). Ce collectage sera suivi par d'autres rencontres sous des formes différentes et donnera lieu à à une restitution écrite puis à une valorisation sous forme de récit. Elle a présenté, également, son spectacle, "Récit ambulant", dans sa belle caravane-théâtre rouge vif.

http://www.pralinegaypara.com

Praline

En conclusion de ces messages, Gilbert nous écrit " Je suis profondément heureux de l'enthousiasme des partenaires associatifs et des acteurs de la ville de Dieppe, partie prenante du projet. Les habitants ne s'y trompent pas en répondant très positivement à nos sollicitations."

vendredi, juin 22 2012

Une saison d'escaliers; on en parle!

Gilbert Rault, après la saison denière, a entamé son projet qui s'appelle "Un saison d'escaliers". Cette fois-ci, il jouait dans un apprtement de l'immeuble Surcouf des extraits de son spectacle "vertiges". En voici le compte-rendu au travers d'articles de la presse locale.

Article Paris-Normandie juin 2012

in Paris-Normamdie; 14 juin 2012

Artcle Infos dieppoises juin 2012 in Les Informations dieppoises; le 15 juin 2012

Breves d'escalier. Journal de bord de la ville de Dieppe in www.dieppe.fr; 11 juin 2012

mercredi, février 1 2012

Reves d'escalier. revue de presse

affiche reves

|affiche reves]reves d'escalier_affiche

__Voici quelques articles relatant l'opération menée par Gilbert Rault au printemps dernier. Cette opération reconduite cette année sur Dieppe est une expérience enrichissante qui a eu des résultats positifs, raison pour laquelle, la lorgnette a été recontactée. __

reves-article1 reves-article1

Article informations dieppoises reves_article2

[Article PN 07 oct 2011|/blog/public/article_PN.jpg

||Article PN 07 oct 2011]

reves-article3

[Article PN 10 octobre 2011|/blog/public

reves-article4

mercredi, avril 20 2011

Rêves d'escalier en juin à Neuville les Dieppe

Après le succès de "Brèves d'escalier" à Neuville les dieppe, une vision autour de "Rêves d'escalier" sera présentée les 17, 24 et 28 juin au pied des immeubles et dans les cages d'escalier. Il s'agit d'une mise en expression musicale et corporelle de textes courts collectés sur le site.

la cage d'escalier devient lieu d'art pour un temps court mais dense et valorisant.

dimanche, mars 6 2011

Breves d'escalier à Neuville-Les-dieppe

Depuis plusieurs semaines, Gilbert Rault travaille à Neuville les Dieppe. Dans ce travail, ce sont les compétences de Gilbert en matière théâtre-forum qui ont prévalu. Après tout un travail de collectage auprès d'habitants d'immeubles de Neuville, Gilbert a écrit des textes à partir des récits de vie qu'il a entendus. Il joue en ce moment ces textes en bas des cages d'escalier pour les habitants qui viennent l'écouter en bas de chez eux. Nul doute qu'ils se reconnaîtront dans ces textes qui sont tout à la fois un travail théâtral et un travail de remédiation.

Deux séances sont prévues les 11 et 18 mars de 18h00 à 19h00

mercredi, mai 19 2010

Théâtre-Forum au Havre le 25 juin 2010.

L'association Val Soleil organise le 25 juin, une journée sur le thème de la Parentalité. La Lorgnette est partenaire de cet évènement et propose un moment de théâtre-forum de 17h30 à 19h00. Pour plus de renseignements, contactez l'association Val Soleil au Havre (02.35.46.44.09)

jeudi, janvier 1 1970

Des gens , des pierres et tout le reste. Profitez des visites de quartier à Dieppe.

Des gens, des pierres